DSC_0081

Clap de fin d’année universitaire avec le spectacle « Ambrios » à l’Institut Français de Bucarest


Pour clore ce deuxième semestre intense, le Comité des Étudiants Étrangers Francophones s’est associé au Lectorat de l’UPB afin de proposer aux étudiants une dernière activité avant les vacances d’été. Cette première initiative commune a été une grande réussite.

Pour cette occasion, deux pièces de Shakespeare « Le songe d’une nuit d’été » et « La Tempête » ont été revisitées par Victor Tapeanu (script et mise en scène), proposant un spectacle original non-verbal « Ambrios » interprété par les acteurs du Cuibul Artistilor. Cette troupe semi-professionnelle, composée en majorité d’étudiants de l’Université Nationale d’Art Théâtral et de Cinématographie de Bucarest (UNATC), a accepté d’offrir son spectacle au public invité par le Lectorat et le Comité.

Malgré une date et un horaire difficiles, les lecteurs de français ont su mobiliser des étudiants de leur campus (UPB, UTCB, Université de Bucarest : Faculté de Lettres et Faculté de Sciences Politiques), des doctorants et post-doctorants boursiers « Eugène Ionescu » et des lycéens (Lycée Jean Monnet notamment) ont répondu en nombre à l’invitation du Lectorat de l’UPB et du Comité. Ce sont au total plus de 70 spectateurs (découvrant l’Institut Français pour la plupart) qui étaient présents pour assister à cette dernière représentation de la pièce « Ambrios ». Madame Maria-Iuliana Dascalu, vice-doyenne de la Faculté d’Ingénierie en Langues Etrangères de l’UPB, a gentiment répondu à l’invitation du Comité. Madame l’Ambassadeur de Tunisie nous a également fait l’amitié et l’honneur de sa présence, les acteurs ainsi que certaines personnes du public ont eu la possibilité d’échanger quelques mots avec elle après le spectacle. Nous nous félicitons d’avoir su convaincre Son Excellence de prendre part à cet événement et la remercions chaleureusement pour sa disponibilité.

Pour terminer cet après-midi sur une note encore plus conviviale, l’Agence universitaire de la Francophonie a tenu à s’impliquer dans le projet du Lectorat et a trouvé naturel de financer une pause gourmande et rafraîchissante. Les boursiers « Eugène Ionescu » ont par ailleurs improvisé une dernière séance photo avant leur retour au pays, Dana Georgescu leur coordinatrice à l’AUF présente pour l’occasion s’est prêtée au jeu des photos-souvenirs.

Une fois encore le Comité des Étudiants Étrangers Francophones a montré son dynamisme et son implication dans la conduite et la réussite de projets menés avec le Lectorat de l’UPB. Je tiens à remercier chaleureusement la troupe du Cuibul Artistilor pour ce beau spectacle ainsi que Wael Chebbi, Président du Comité, pour avoir facilité les échanges et contribué amplement au succès de cet événement. Merci à l’AUF pour son soutien financier, merci également à l’Institut Français de Bucarest et à l’équipe de programmation de la salle Elvire Popesco pour avoir gracieusement mis à disposition de la troupe cet espace scénique. Je salue une dernière fois le public présent qui a fait de cet événement un succès total.

Merci à tous pour votre participation, bonnes vacances et à très bientôt pour d’autres événements !!

Ateliers francophones du mardi (mai/juin)


Chers étudiants de l’UPB,

En cette période stressante de fin de semestre, le Lectorat de français de l’UPB vous propose de mettre en place des activités permettant aux étudiants de venir passer un moment convivial à la médiathèque tout en s’exerçant à la pratique du français (oral ou/et écrit).

Que vous soyez en pause déjeuner (venez avec votre sandwich!), seul(e) ou à plusieurs ou que vous sortiez tout juste d’un examen de Physique… pensez à cet espace ouvert dédié aux étudiants de la FILS qu’est la médiathèque de français !2016-03-16-0419

L’objectif des « ateliers francophones du mardi » est de faire chaque semaine des petites activités pratiques  avec des thématiques diverses. L’intérêt de ces ateliers est de favoriser l’implication des étudiants dans les activités francophones extra-universitaires ; ils permettront également de faire des coupures entre les cours/révisions/examens et de se détendre tout en pratiquant le français (écrit/oral) de façon ludique.

Comme avant-goût des activités à venir en mai/juin, le lectorat propose un 1er atelier ouvert « journalisme et traduction » ce mardi 10 mai de 14h à 18h (les ateliers sont « ouverts » donc le public est libre de venir n’importe quand même pour un temps limité). D’autres thématiques ont déjà été pensées : jeux de société, chanson, ciné (court métrage), écriture, grammaire, interculturel, gastronomie, conversation, vocabulaire, portraits… Je suis bien entendu à votre écoute pour toute suggestion de thématique ou d’activité.

Chers étudiants de l’UPB, vous êtes invités à venir voir sur place à la médiathèque comment se déroulent ces activités dès mardi à partir de 14h et à tout moment !

A mardi !

Théâtre d’improvisation : les étudiants de l’UPB abonnés au 3ème prix !


Malgré le sommeil prolongé du groupe de théâtre d’impro de l’UPB géré par l’ASAFF (Improfil’s), les étudiants de la filière francophone restent très demandeurs sur le plan des activités liées au théâtre d’improvisation.

Cette année une proposition d’ouverture aux étudiants de l’UPB pour des ateliers d’improvisation a été formulée par les collègues lecteurs Virgile et Benjamin de l’Unibuc et de l’UTCB. 12789875_461331914058269_1711381854_oLes étudiants de l’UPB, majoritairement de 1ère année (électronique et informatique), ont été invités à constituer leur équipe et à rejoindre le groupe d’improvisation pour les ateliers du mardi qui se tiennent dans la salle du Lectorat de Français à l’Université de Lettres.

Étant donné l’intérêt manifesté par les étudiants de l’UPB concernant les activités de théâtre d’improvisation, le Lectorat de Français de l’UPB a répondu favorablement à l’appel de ses collègues en dressant des listes d’étudiants potentiellement intéressés. C’est une équipe de 8 étudiants de l’UPB qui est finalement venue intégrer ce grand groupe d’improvisation mixte dans lequel figurent des représentants de chacune des Universités de Bucarest possédant un lecteur de français.

DSC_0106Cette alternative a donc été proposée pour répondre favorablement à l’enthousiasme des étudiants de Politehnica et pour pallier à l’absence de réactivation du groupe Improfil’s. Le Lectorat de l’UPB encourage à la réactivation à moyen terme (d’ici 3 à 4 semestres) du groupe de théâtre initialement sous la responsabilité de l’ASAFF.

C’est vraiment un plaisir de voir les étudiants de l’UPB s’épanouir ainsi lors des ateliers ou des différents concours d’improvisation.

AFU_spectacol-74Côté concours justement, c’est Milica Kocic qui, par son instinct maternel développé lors des ateliers d’impro, a montré la voie à suivre à ses collègues de l’UPB lors du concours prévu dans le cadre de la soirée de Gala du Festival des étudiants Francophones organisé par l’AUF. Cette étudiante en Master 2 didactique des langues a en effet gagné le 3ème prix du concours.

DSC_0101

Ce soir là, une démonstration du travail de l’équipe d’impro du mardi a été présentée au public en clôture du Gala. Si Laura F. et Mihai D. étaient restés assis sagement dans la salle, ce n’était pas le cas d’Alexandra Rautu qui pour la première fois a sauté sur les planches et a fait face à un public nombreux.

En ce mois d’avril chargé en événements, c’est dans le cadre du festival d’improvisation de Timisoara (9ème édition du FIFITUT) fifitut pour wordpressque deux étudiants de l’UPB (en 2ème année) ont constitué une équipe mixte pour aller représenter l’Université et défendre un statut de prétendant au podium. L’historique des différents concours d’improvisation plaide en la faveur de l’UPB qui est assez prolifique en terme de prix remportés!

Pour Madalina B. et Younes E., c’est certainement grâce au parcours de leur aînée Milica qu’ils ont eux aussi réussi à décrocher un 3ème prix pour ce concours très relevé.

Bravo à tous les étudiants pour leur implication dans les ateliers et un grand merci aux lecteurs de français pour leur travail. Nous félicitons les participants aux concours et particulièrement les gagnants qui permettent à l’UPB de montrer une fois de plus sa présence et sa valeur dans les activités francophones.